articles-18

comme déjà vu dans la partie 3 , le choix du bon instrument de mesure est très important pour pour atteindre les meilleurs résultats de mesure de l’humidité.
Les durée de l’étalonnage et les étalons de traçablilité devrait également être soignée régulièrement. Les produits fabriqués dans les salles blanches ou en dans les laboratoires, locaux de production, stockage…couvrent une large gamme, y compris les produits pharmaceutiques et les semi conducteurs, les produits agroalimentaires….

L’humidité et la température sont souvent contrôlés, car ces paramètres peut avoir des effets graves sur le produit l’efficacité de la qualité et de la production.

Types de capteurs d’humidité

Les capteurs de 1-6 peuvent mesurer le taux d’humidité générales

Les capteurs 5 et 6 sont également utilisés pour la mesure du faible point de rosée.

Le principe de chaque technologie est décrite brièvement dans ce qui suit.

Psychromètre

1. Un psychromètre est une forme simple d’un hygromètre, qui se compose de deux thermomètres.

On a un bulbe sec et l’autre une ampoule qui est maintenu humide pour mesurer la température de bulbe humide.

Le bulbe humide est refroidit par évaporation de l’eau. La quantité d’évaporation, ainsi que le refroidissement du thermomètre, dépend de l’humidité de l’atmosphère. Ces données, ainsi que des tableaux ou des calculs d’humidité, est utilisée pour déterminer la pression de vapeur d’eau dans l’air ambiant, et l’humidité relative. Ceci est méthode souvent utilisée dans les laboratoires et chambres d’essai de l’humidité et de la température.

Hygromètre mécanique

2. mesure et enregistre d’humidité : c’est un instrument  avec un capteur qui se dilate et se contracte avec les changements d’humidité, tels que les cheveux humains. Ce type de mesure a été utilisé pendant une longue période. La précision de la méthode est pas très bon.