articles-20

comme déjà vu dans la partie 5 , le choix du bon instrument de mesure est très important pour pour atteindre les meilleurs résultats de mesure de l’humidité.
Les durée de l’étalonnage et les étalons de traçablilité devrait également être soignée régulièrement. Les produits fabriqués dans les salles blanches ou en dans les laboratoires, locaux de production, stockage…couvrent une large gamme, y compris les produits pharmaceutiques et les semi conducteurs, les produits agroalimentaires….

L’humidité et la température sont souvent contrôlés, car ces paramètres peut avoir des effets graves sur le produit l’efficacité de la qualité et de la production.

Types de capteurs d’humidité

Les capteurs de 1-6 peuvent mesurer le taux d’humidité générales

Les capteurs 5 et 6 sont également utilisés pour la mesure du faible point de rosée.

Le principe de chaque technologie est décrite brièvement dans ce qui suit.

5. Hygromètre à capteur capacitif:

Largement répondu , il mesure l’humidité  en détectant la variation de la capacité d’un film mince de polymère ( un condensateur).

Ce type de capteur peut facilement atteindre une précision suffisante, et est principalement utilisé dans l’industrie. Beaucoup de fournisseurs dans le monde utilisent cette technologie  qui est peu chère et très rentable en terme de précision et stabilité à long terme.

6. Un hygromètre à miroir de point de rosée

Le principe de cette technologie se repose essentiellement sur la température du point de rosée lors de l’air contenant de la vapeur d’eau est refroidie.

Un miroir est refroidi jusqu’à ce qu’il atteigne le point de rosée du gaz en question. En tant que forme  de condensation de rosée, il change la lumière réfléchie par le miroir. Lorsque la surface du miroir atteint un état d’équilibre dans lequel l’évaporation et la condensation se produisent à la même vitesse, la température du miroir est égale à la température du point de rosée du gaz testé.

Ce type de capteur est souvent utilisé dans des instituts de recherche.